Pour vous aider à tirer le meilleur
parti de votre surface agricole

Interview Eric CANTENEUR, conseiller machinisme FRCUMA Ouest


 

Avis d’expert - Pneu et consommation de carburant

Eric Canteneur, conseiller machinisme FRCUMA Ouest et référent technique AILE (Association d’Initiatives Locales pour l’Energie et l’Environnement), explique la démarche engagée pour amener les agriculteurs à limiter leur consommation de carburant grâce à leur équipement pneumatique. Il détaille aussi comment il communique auprès des agriculteurs sur cette question.

« Avec la FRCUMA Ouest, nous avons décidé de mener des essais afin de mettre en avant la consommation de carburant d’un tracteur. Plusieurs facteurs de consommation ont été testés : la boite de vitesse CVT « transmission à variation continue » ou powershift, les normes moteurs Tier3 ou TierIV Interim et en 2014, les pneumatiques sur route et aux champs avec 3 montes différentes (520/85R42, 650/65R42, IF 800/70R32). Plus précisément, nous avons mesuré la consommation de carburant au déchaumage, ce qui n’a malheureusement pas pu être validé l’année dernière pour des raisons techniques. Nous avons recommencé les essais cette année, avec la dimension 520 en moins. Nous avons fait varier la pression de 1,2 bar à 0,8 bar puis 0,6 bar : en termes de comportement et de consommation de carburant, ce n’était pas du tout la même chose ! Même si les résultats définitifs n’ont pas encore été publiés la consommation est très inférieure avec un pneu IF gonflé à 0,8 bar.

 

Des formations pour la réduction de consommation de carburant

Chaque fédération départementale de la région propose, tous les ans, des formations à la conduite économique. Nous présentons, sur une journée, les résultats des essais en identifiant les leviers sur lesquels il est possible d’agir pour limiter la consommation de carburant. Nous abordons le type de moteur et de transmission, le réglage de l’attelage, l’utilisation de système de guidage comme le GPS et la monte de pneus. Ce dernier sujet devient de plus en plus important dans la réflexion des agriculteurs pour économiser du carburant. Pour le réglage de la pression par exemple, il faut rappeler les règles de base : les pneus supportent une charge pour une vitesse et une pression donnée.

L’idée est aussi de donner des astuces simples aux agriculteurs pour contrôler la pression : sous charge, avec un simple mètre, on peut savoir si la pression est bonne. Cela ne doit pas dispenser le conducteur de regarder en détail le tableau de gonflage fourni par les constructeurs. Nous essayons également d’aller à l’encontre des idées reçues : il est parfois difficile de faire comprendre qu’il est nécessaire qu’un tracteur patine. C’est le quotidien de notre travail de conseiller de développement agricole. Nous devons être tenaces et inciter les agriculteurs à respecter les règles de base tout en utilisant les nouvelles technologies qu’ils ont à leur disposition.

 

Vers une réflexion sur le choix du pneu

A l’heure actuelle, les agriculteurs ne réfléchissent pas trop à l’usage du pneu. Il est encore le « parent pauvre » lors de l’achat alors qu’en parallèle, ils choisissent plusieurs options qu’ils utilisent finalement très peu. Il y a alors parfois des aberrations : la monte d’origine ne permet pas, surtout sur les automoteurs, de respecter les sols avec la charge qui sera supporté par la machine. Pour moi, 3 facteurs peuvent être contrôlés pour réaliser des économies de carburant : le degré d’usure du pneu, le tassement du sol (charge, pression), et la consommation de carburant. Cette dernière est liée au diamètre et à la pression du pneu. Par exemple, si on prévoit un chantier avec beaucoup de transport, il est important de dégonfler pour générer moins d’effort de roulage et moins consommer. Si l’agriculteur ne règle pas et ne contrôle pas sa pression, il diminuera également la longévité de son pneu. Cela est d’autant plus important sur route : on roule plus vite, parfois en virage et l’usure des pneumatiques apparaît plus rapidement. De tous ces arguments, les agriculteurs retiennent plutôt l’agronomie et la longévité du pneu. Le pneu représente également le premier amortisseur, avec le pont avant et la cabine suspendue, des chocs subis lors du roulage.

Le frein à la réflexion aujourd’hui, c’est qu’il est difficile d’apprécier le gain et le retour sur investissement lors de l’achat d’un bon pneu. On peut certes démontrer les économies de carburant et l’impact du tassement des sols sur le rendement mais par contre, il est plus difficile de comparer la longévité des pneus. On a simplement constaté que ceux qui ont choisi des pneus gros volume, (plus chers) possèdent aujourd’hui des pneus qui s’usent moins vite. Parfois même, ils changent le tracteur avant les pneus ! Et finalement, le prix de revient du pneu est plus faible.

 

La technologie pour répondre aux besoins des agriculteurs

On commence à parler de plus en plus des normes technologiques IF et VF. C’est intéressant, surtout quand on sait que sur le terrain, le manomètre pour le changement de pression entre route et champ est très peu utilisé. Ces technologies qui évitent cette manipulation sont très efficaces pour les travaux de transport et d’épandage. Mais attention ! Même si les agriculteurs ont moins à se soucier de la pression, il est important de garder un œil dessus… L’idéal reste quand même d’avoir un système de télégonflage performant : ce n’est pas le cas aujourd’hui mais cela viendra peut-être…

 

Pour une cohérence tracteur-outil-pneu

Le pneu est le seul lien entre le tracteur et le sol que ce soit pour passer la puissance ou pour supporter la charge et respecter le sol. Il y a donc un vrai besoin de réflexion sur la cohérence tracteur-outil-pneu. Chacun doit participer à cette réflexion : les agriculteurs, le manufacturier qui doit proposer des montes de pneus cohérentes et le constructeur qui doit réfléchir à intégrer cela sur les tracteurs produits. En effet, avec l’augmentation de taille et de puissance des machines, le pneu peut devenir un facteur limitant pour transmettre la puissance tout en respectant les sols. Il est donc important de choisir le bon pneu : quelle monte de pneu choisir pour supporter la charge à la plus basse pression possible et pour rouler à 40 km/h ? »

 

Téléchargez gratuitement

Livre blanc économie

Augmentez la rentabilité de votre exploitation : livre blanc sur le rôle essentiel du pneu pour optiliser votre productivité

TÉLÉCHARGER

Abonnez-vous

Pour être sûr de ne pas rater une seule de nos publications, inscrivez-vous en saisissant votre adresse e-mail ci-dessous :